Fintech

FORWARD, le forum de l’innovation

by Antonio Mira

FORWARD, le forum de l’innovation

Journée très inspirante à l’EPFL , dans le cadre du Forum pour l’innovation des PMEs qui s’est tenue le 19 avril, avec plus de 900 participants. Un vrai succès ! Bravo aux organisateurs d’avoir réussi le pari d’un événement interactif permettant l’échange et le partage. Ce forum a été une belle vitrine, montrant la richesse des initiatives en cours et la profondeur des solutions très concrètes qui se dessinent dans le canton de Vaud et en Suisse romande.

Le Président de l’EPFL n’aura pas manqué de rappeler que la souris, outil d’interaction entre l’homme et la machine, sort des laboratoires de son institution soulignant même non sans humour son origine vaudoise du côté d’Apples, ponctuée d’un s.

Si la pensée computationnelle semble être sur toutes les lèvres et ambitionne d’être la mère de toutes les disciplines scientifiques (après les mathématiques et la physique), notre école polytechnique fédérale séduit par sa vision académique, le nombre de projets qui y naissent et s’y développent. L’EFPL s’engage aussi clairement à créer des ponts et passerelles avec le secteur privé, offrant ainsi tout l’éventail des compétences de ses chercheurs et étudiants dans ce qui ne peut qu’être un partenariat gagnant. Il suffit de consulter ce site pour s’en convaincre : VPI – EPFL.

Martin Vetterli, président de l’EPFL

On le sait, la digitalisation changera nos vies et nos habitudes. Le professeur Tawfik Jelassi de l’IMD à Lausanne a imagé ce changement sous forme d’un cyclone, en désignant les industries qui se trouvent en son centre :

Le cyclone du professeur Tawfik Jelassi

Cette journée aura surtout permis de découvrir comment les PMEs prises dans ce tourbillon organisent la bataille autour de projets et solutions très concrètes, permettant ainsi de profiter des opportunités créées par la digitialisation. On trouve des entreprises locales ayant réussi cette transition comme Laura Star, l’école Moser, Aeschbach, senseFly, Sensile Technologies ou encore JMC Lutherie (compte-rendu complet disponible ici).

Il est ainsi intéressant de constater que l’auditoire – en majorité des PMEs – s’est montré optimiste, comme un sondage interactif l’a montré en temps réel :

Sondage en temps réel

En guise de conclusion, Bruno Bonnell, député français de La République en Marche, qui se présente comme un “multi-entrepreneur robolutionnaire”, a commenté et confirmé cette tendance de création d’emplois – et rassuré peut-être les plus anxieux. Il prédit certes un boom de la croissance autour de l’utilisation des nouveaux outils numériques, mais insiste aussi sur la redéfinition du travail et de la valeur ajoutée des métiers. Il nous plonge dans l’ère de l’humain augmenté en insistant sur l’apport de la technologie dans nos vies privées et professionnelles, au point d’ailleurs de qualifier d’ “handicapé numérique” les personnes qui en seraient privées.  Il ne s’agit donc pas, pour l’homme, de vouloir entrer en compétition avec la technologie, mais bien de composer avec son aide.

Nous voilà donc en homo sapiens numeris avec une question à résoudre qui est plus que jamais d’actualité : Qui a l’autorité sur nos données et comment on en définit la propriété?

Rendez-vous est déjà pris pour l’édition 2019 !

Return to listing
back to
the top